Gay Male Tube * Twinks & Bears. Free Porn Videos & More!

18 U.S.C. 2257 Record-Keeping Requirements Compliance Statement

All models were 18 years of age or older at the time of depiction. has a zero-tolerance policy against illegal pornography.

Parents: uses the „Restricted To Adults“ (RTA) website label to better enable parental filtering. Protect your children from adult content and block access to this site by using parental controls.

Gay Male Tube * Twinks & Bears. Free Porn Videos & More!

18 U.S.C. 2257 Record-Keeping Requirements Compliance Statement

All models were 18 years of age or older at the time of depiction. has a zero-tolerance policy against illegal pornography.

Parents: uses the „Restricted To Adults“ (RTA) website label to better enable parental filtering. Protect your children from adult content and block access to this site by using parental controls.

Gay Male Tube * Twinks & Bears. Free Porn Videos & More!

Comment savoir si vous êtes gay

Cet article a été coécrit par Eric A. Samuels, PsyD. Eric A. Samuels est docteur en psychologie. Il exerce en qualité de psychologue clinique agréé en pratique privée à San Francisco et à Oakland. Il a obtenu son doctorat en psychologie clinique auprès du Wright Institute en 2016. Il travaille particulièrement avec les hommes, les jeunes adultes et les personnes ayant des orientations et des identités sexuelles diverses. Il y a 16 références citées dans cet article, elles se trouvent au bas de la page. Cet article a été consulté 360 488 fois.

Déterminer son orientation sexuelle entraine parfois beaucoup de questionnements : ne vous pressez pas dans cette recherche ! Votre identité sexuelle est personnelle et vous avez tout à fait le droit de l’explorer. Si vous pensez que vous pourriez être homosexuel(le), analysez vos pensées et vos comportements, afin de déterminer si vous êtes attiré(e) par les personnes du même sexe. Vous pourriez également chercher différentes expériences sur le plan sexuel. Si vous vous identifiez comme « homosexuel », soyez fier de la personne que vous êtes et annoncez-le à vos proches lorsque vous vous y sentez prêt(e).

Comment savoir si vous êtes gay

Fantasme de jeune gay : vidéo bareback d’un trip BDSM

Oh oui ! Vous avez forcément eu peur, vous aussi, de ce célèbre Freddy Krueger. Pourtant, ce jeune gay, lui, semble particulièrement excité ! C’est même son fantasme caché. Le jeune Asiat gay nous invite dans ses rêves pour nous dévoiler ce fantasme gay particulièrement honteux : se faire humilier par la terreur de nos nuits dans un trip BDSM, puis se faire enfiler par sa bonne queue bien raide en plan bareback. Lire la suite

Pour une recherche multi catégories, il vous suffit de cocher les cases et de valider ensuite avec le bouton de recherche rouge. Pour aller sur une seule catégorie, cliquez seulement sur son lien. 

Fantasme de jeune gay : vidéo bareback d'un trip BDSM

Mes débuts

Bonjour, je m’appelle Stephan. Trente ans entretenu par des soins et du sport, j’ai une musculature sèche et la peau lisse des cheveux au pieds. Rasé ? Non, épilé définitivement et quand je trouve une lopette mâle je lui impose la même chose. Ah oui je suis gay et « un peu » sado. J’ai fait mes études en Angleterre où il est courant d’avoir de jeunes soumis, au début pour cirer les pompes et faire de menues tâches puis plus vieux, c’est vite devenu sexuel étant bien doté par la nature. Tout était pour le mieux.

Là bas j’ai rencontré Nicolas, expatrié comme moi, il avait 18 ans et moi 20 et continuait à faire son soumis, mais cette fois en plus oralement, ce que j’appréciais fort. Durant les vacances scolaires il m’arrivait de l’inviter à la demeure familiale pour le plaisir de sa bouche puis de ses fesses qu’il offrait volontiers.J’ai eu la chance d’avoir des parents qui m’ont permis ces études et d’avoir en location un petit studio à l’écart d’une vieille et honorable ferme. Le bâtiment, petit, bien équipé avait la particularité d’être entièrement à moi pour 20 mètres carré. J’avais en plus une ancienne cave et une mes livres j’étais tombé sur un qui m’avait marqué : « Histoire d’O ». J’avais aménagé style cosy comme ils disent là bas, mais assez masculin. Une trappe le long du mur permettait l’accès à la cave. Endroit de tout mes fantasmes elle était selon les endroits éclairés par des spots violents et d’autres par des lasers un peu hypnotisants. L’Angleterre à ceci de bien de ne jamais voir ce que fait son voisin et j’ai pu transporter là bas des objets étranges sans un seul regard chargé. Pour les plus gros ou lourds Nicolas m’aidait et très souvent les étrennait. J’avais eu quelques filles et femmes mais vraiment même elles, trouvaient les culs de mecs plus beaux. Je suis resté encore trois ans là bas pour finir mes humanités et je vous assure que des langues vivantes peuvent être aussi bonnes et belles que les langues dites mortes.

Bref tout ceci pour vous donner le « la » de mes récits. Vous avancerez au gré de ma fantaisie et de mon humeur dans une saine camaraderie ou une mâle punition.

Je suis de retour en métropole depuis un an et dans une ville étudiante fort bien pourvue en spécimen mâles majeurs, dociles dans leurs désir d’apprendre. Cité médiévale dans le centre aux rues tortueuses, étroites, propices aux échanges rapides. Montpellier, où je suis installé, et mon poste de chercheur en médecine me permet de concilier mes activités de jour (officielles), de nuit et Week-end. J’avais obtenu malgré mon jeune âge une chaire et le décès d’un proche m’avait fourni le pécule nécessaire à mon existe certains club libertins où se mêle une faune particulière dont un avec deux entrées permettant de passer par un coté couple puis de s’orienter vers des personnes plus soumises ou exigeantes. Il m’arrivait d’y retrouver des élèves marquant soit l’indifférence totale ou une respectueuse admiration. J’avais le choix car le mot se passait entre eux sur mes excès personnels. Je vais vous conter certaines aventures particulières en changeant les prénoms de ces personnes devenues d’honorables personnages.

J’étais donc un soir allé dans ce club et badinant dans le coté hétéro je suis passé du coté gay. On ne disait pas encore LGBT. Et j’ai eu la surprise de voir un de mes étudiants en short de cuir moulant, torse nu et collier de clebs au cou. Il a tout autant été étonné de me voir là. L’envie, le besoin, l’a fait venir près de moi au bar, me saluer d’un bonsoir monsieur. Je l’ai regardé, pas méprisant mais plutôt inquisiteur au point qu’il en a rougit. Il ne devait pas le faire si souvent. Il a pris ma main pour la baiser se confiant ainsi comme un adepte de pratiques plus hard, puis s’abaissant sur les genoux est venu se coller la bouche à ma braguette. Il a eu un bref recul en sentant la grosseur du sexe mais s’est vite recollé contre.– T’es seul bâtard ? Il s’attendait si peu au ton et aux mots que j’ai employé qu’il n’a pu que hocher la tête. J’ai bu la boisson servie et l’ai emmené au back room. Ces pièces disparues en même temps que le sida est apparu, plongées dans le noir presque total permettaient de nombreux actes sexuels discrets. Je lui ai ordonné de baisser son short. Dommage pour moi il avait une forte ce soir tu me suces et c’est tout. Si tu veux plus tu devras te raser ou mieux t’épiler avant de me revoir. Il a répondu en sortant mon sexe serré dans un slip moulant. Je lui ai, une fois mise en bouche, labouré sa petite gueule de chienne, sans pitié, il bavait comme un veau et je l’empêchais de se retirer jusqu’à exploser sur sa tronche de bons jets chauds et gluants. – Tu sais ou me trouver quand tu seras nickel ! J’ai quitté l’établissement pour rentrer à la maison du centre ville que j’avais pu acheter à un ancien, pratiquant mes habitudes mais parti vivre sous d’autres cieux.J’étais certain de retrouver cet étudiant qui n’allait pas chahuter pour un moment ! En effet le lendemain dans l’amphi je revois Bastien en fringues bien plus sages, bout de stylo dans les dents regard pinté sur moi et précisément sur mon entrejambe. J’ai laissé passer un moment puis tapant sur la table je l’ai interpelé.– À quoi rêvez vous Bastien ? Vous êtes avec nous ? Je parlais de quoi ?– Désolé m’sieur je rêvais en effet.– Inutile de nous dire de quoi mais revenez parmi nous ! Il y a eu des rires dans les travées.– Bien reprenons si Monsieur Bastien veut bien être avec nous !Passé un moment, il est reparti ailleurs, suçotant son bout de stylo.A la fin du cours je l’ai pris à part. Alors lopette, ces poils ?– Euh je voudrais bien mais à part le rasoir de mon père je n’en ai pas et lui le verra.– Bon tant pis pour toi il y a d’autres lopettes soumises à Montpellier.– Non m’sieur ! S’il vous plaît, vous pourriez le faire, non ?J’ai pris mon air ingénu. Tu ne connais pas d’institut de beauté ? Ils font ça très bien sur femmes ou hommes et intégralement. Prouve moi que tu as vraiment envie de devenir un VRAI soumis. J’ai repris ma sacoche et suis sorti de l’ fois, si il en avait vraiment envie c’était à lui d’agir. Je sais combien nous sommes nombreux à compter sur nos poils pour paraître viril. Je n’avais nul besoin de ça et j’avais moins de travail le matin. Je le savais un peu honteux devant les autres sauf dans le genre de boîte où je l’avais rencontré et souriais de l’imaginer entre dans ce genre d’é n’ai pas fait cas de lui pendant une semaine, m’intéressant à un blondinet super mignon qui inconsciemment ou non fixait avec de grands yeux aux longs cils. Je comptais sur la jalousie probable du téteur de bite. Le lundi d’après il est arrivé en cours en short, pas un poil sur les guibolles! Bien évidemment il s’est fait châtier. J’ai lu dans ses yeux comme un appel au secours mais j’ai fait mon cours, ne jetant que de temps en temps un œil entre ses cuisses nues. Mon cours portait sur l’anatomie et les sexes. Sujet à ne pas aborder en cours de lycée privé mais à l’université je n’avais pas de problème, mes étudiants étant tous majeurs, c’était au programme dès la première année. J’ai, comme d’habitude dans ces cours, déridé l’atmosphère. Tous les étudiants pleins de testostérone s’agitaient sur leurs siège, fille comme garçon, je leur avait conseillé de garder les mains sur le pupitre ne voulant pas voir d’horreur pendant un cours. Tous sont partis avec le sourire. J’ai juste retenu Bastien un instant.

La prochaine fois, ne mets pas de slip en short ! Il a eu un oh, bouche ouverte, charmant ! Je te verrais ce week end. J’ai vu son visage s’illuminer.

Mes débuts

Vidéos porno du même genre

Il suce et baise son mec dans la réserve de son boulot

Aubray Kate ravissante shemale pour un plan cul hot

Britney Colucci sodomisée comme une belle transsexuelle qu’elle est

Trio de garde-à-vous pour le recrutement de soldats gay.

Un gay et un trans s’enculent à tour de rôle dans un porn HD

Trio bisexuel : un mec en suce un autre durant une scène

Une grosse bite noire pour Valérie White et un gay suceur

Brandon Lewis se fait pomper dans le gloryhole du bar

Trio porno gay : baise bareback et double fellation

Lucas Knight se branle en public et se fait surprendre

Tais-toi et avale : quand deux colocs gay baisent ensemble pour la première fois

Retrouvez chaque jour de nouvelles vidéos porno en streaming à regarder gratuitement sur depuis votre ordinateur. Que ce soit du sexe amateur ou du porno professionnel tourné avec les plus grandes stars du x, vous trouverez forcement votre bonheur dans les catégories de sexe hétéro ou gay du site. La navigation a été pensée pour être la plus fluide possible donc n’hésitez pas à visiter l’intégralité du site pour vous faire une idée. Bonne visite dans ce petit paradis de la branlette 🙂

Législation : Mentions légales | Termes et conditions | DMCA

Toute reproduction partielle ou totale est interdite© 2012 – 2021 Pornovore, tous droits réservés

Fantasme gay

Je l’imagine sous la douche. La porte légèrement entrouverte me laisse aller à mon imagination foisonnante. La buée sur les vitres. La condensation à l’intérieur dégage une fumée incandescente. Rien de tel pour enivrer mes sens. Je reste silencieux et je profite de cet instant pour admirer ce que je vois. Mes fantasmes sont en ébullition et sont en train de se réaliser. J’imagine ce qui peut se passer derrière ces vitres. J’imagine ses cheveux, son dos, sa bouche, ses lèvres, ses pieds, ses fesses. J’imagine son corps rempli de désirs. J’imagine son torse, dégoulinant de son crâne jusqu’à ses pieds. J’essaie d’imaginer ce qui se passe derrière cette barrière. Mes pensées sont arrêtées. C’est mon corps qui parle. A quoi peut-il bien penser ? J’imagine ses mains en train de les passer sur son corps, d’aller de haut en bas, de bas en haut sur sa peau humide. Mes sens sont en émoi. Je m’approche en désirant voir un peu plus. J’entrevois à travers la vitre, ses mains poser sur son torse descendre jusqu’à son ventre. Je frémis. Son corps est juste là. Une énergie qui se transmets. L’eau dégouline. Je crois entendre un léger gémissement venant de sa bouche…sa bouche, ses lèvres, je les imagine sur le miennes. J’aurais trop envie de l’embrasser et passer mes mains au tour de son cou et des hanches. La nudité me fait saliver…la chaleur de l’eau qui s’évapore me fait tout oublier. Qu’est-ce que j’aimerais que ces moments durent ? Ses mains avec ses doigts si fins, si fermes à la fois, juste ce qu’il faut pour être désirables et vous toucher. Je le vois se baisser pour atteindre ses mollets et remonter tout doucement jusqu’à ses cuisses et finir à la base de son entrejambe. IL remonte au niveau de ses couilles et commence à caresser sa queue. Elle durcit au fur et à mesure qui la caresse. Il la nettoie avec des gestes saccadés. IL commence à faire des va et viens pour et sa bite se dresse encore. Il commence à bander vraiment fort. Son gland est sorti au maximum. Elle est vraiment bien droite et je peux admirer ce spectacle. Il se caresse sa poitrine, passe ses doigts sur ses tétons qui commencent à frémir. Le plaisir commence à se faire sentir et moi je n’en peux plus. J’ai envie de le prendre, là tout de suite. Il fantasme et ça se voit. Sa beauté ressurgit d’autant plus qu’il est nu. Il s’astique un peu plus, ses doigts recouvrant sa bite. Je l’entends gémir de plaisir. Il pousse des râles, sa tête légèrement penché en arrière. Je me fais tout petit et rentre dans la cabine de douche. IL sait que je suis à l’intérieur avec lui et ça l’excite encore plus. Je suis juste derrière et commence à passer mes mains dans ses cheveux, puis je descends sur son visage, en passant mes doigts sur ses lèvres et dans son cou. Je descends encore plus bas, sur sa poitrine, touchant ses têtons. Je l’imagine fantasmer sur une fille avec un beau cul et qu’il bande comme un fou. Il continue à gémir et à se toucher la bite. Je descends mes mains sur son nombril jusqu’à son pubis. Je peux toucher ses poils à présent et je frôle sa bite en érection. -J’ai envie de toi – Moi aussi. Fais moi aller au paradis. On est l’un contre l’autre, l’un derrière l’autre et je m’extasie devant cette scène de pur plaisir. L’eau coule sur nos corps de désir et de sensualité. Sa peau est si douce. Je lui prends sa queue. Il est légèrement surpris ce qui le fait sursauter. Avec mes doigts je lui touche le gland. Nos peaux se frottent, s’effleurent et s’électrisent. J’ai envie de le prendre, de toucher sa queue et de branler avec vigueur. Je me frotte à lui, ma queue bandant touchant son cul. Je fais des va et viens sur sa queue, nos lèvres se touchent. Je bande comme jamais. Il se courbe, bouge ses fesses et ma queue s’agite. Il vient frôler ma bite avec ses doigts qui glissent au contact de ma peau mouillée. J’effleure son anus avec mes doigts. -Suce moi Alors nos corps bougent, et lui fait comprendre en prenant sa tête vers ma queue. Il s’agenouille et penche ses lèvres vers mon entrejambe ; Mon désir est à son comble. Je n’attends que ça. IL commence à avaler mon gland tout doucement faisant tournoyer sa langue sur mon frein. Je suis au comble de l’excitation. Il m’avale sans ménagement et avec entrain. Je pousse des gémissements de plaisir tellement c’est bon. Je profite de ces instants qui me semblent une éternité. Il me jette des coups d’œil tandis qu’il me suce. Je le masse en même temps en frottant ses tétons. J’ai l’impression d’être dans un rêve et pourtant c’est la réalité. Il continue à me sucer en massant mes couilles, remplies de foutre à balancer. -C’est trop bon, tu me fais saliver ! Continue ! Il continue à me pomper avec gourmandise calmement mais surement et je suis aux anges. Jamais je n’avais ressenti de telles sensations. Je ressens l’extase au bout de ses doigts. Je voudrais que ce moment dure une éternité. Je ‘accroche aux portants de douche et je suis tout à lui. -Fais-moi ce que tu veux ! Il alterne entre la fellation et les moments où il prend ma queue en main. Quelle volupté…Du precum sort de mon gland, signe de mon excitation grandissante. D’un seul coup, on change de position. C’est moi qui lui prend son sexe pour le branler. Tandis que je le malaxe, nos lèvres se touchent et rentrent en fusion. Quelle plaisir de faire un avec lui ! Nos corps se frôlent et se complètent tandis que nos queues se frottent. Je bande un maximum. J’ai tellement d’envie et j’aimerais tellement rentrer en lui mais ce sera pour une prochaine fois. Il faut garder encore du plaisir pour d’autres sensations. Il se retourne et je viens frotter ma queue contre son cul. Sa peau est mouillée. Elle glisse si facilement. L’objet de mon fantasme se réalise. Il gémit, n’a plus de tabou et se laisse vraiment aller pour chercher le maximum de plaisir. Sa queue touche la porte de la douche. Je lui prends pour venir toucher son gland et faire des va vient. Mes doigts viennent ensuite caresser ses tétons. Je lui murmure des mots qui l’excitent encore plus. On imagine qu’on est épié ou entendu ce qui attise nos envies. Rien n’est plus beau que nos deux corps au sommet de notre extase. L’orgasme est proche. Nos respirations s’accélèrent. Les mouvements de ma queue vont de plus en plus vite. Plus rien ne m’arrête. Ma queue est en transe. Je le tiens par les épaules pour pouvoir m’appuyer. -tu me fais trop bander, mon gars ! j’en peux plus, je viens je jouis ! Je jouis alors envoyant une puissante giclée qui vient tomber sur son cul et son dos. Ouah que c’est bon ! Ma queue encore dure vient effleurer son anus. Et lui qui continue à se branler pendant ce temps. Je sens venir son excitation. Mes mains touchent sa bite et on est tous les deux à la branler. Il se retourne et on est face à face, je suis encore excité par son corps, et cette scène et ma queue ne débande pas vraiment. Je me baisse et le suce. J’ai trop envie qu’il m’éjacule dessus. Je le sens venir. IL se branle de plus en plus vite, grimace, gémis et envoie tout ce qu’il a. Sa queue est tellement belle que j’ai encore envie de la croquer. Je la prends et la gobe puis d’un coup de rein, il se recule et sa bite se tord pour envoyer son sperme sur mon torse. La sperme coule sur mon torse. Je le prends et le mets dans ma bouche. On s’embrasse pour goûter ce produit licencieux. Je l’enlace. Il me chuchote des mots doux et nous profitons de ce moment pour s’abandonner totalement à l’autre. Nous oublions tout. Mon fantasme s’arrête là mais que c’est bon de rêver en espérant que ce jour devienne réalité. Et pourquoi pas demain ?© Copyright : Ce récit comme tous les autres sont protégés par le Code de Propriété Intellectuelle.

lutte contre le plagiat pour protéger les oeuvres littéraires de nos page est destinée à être consultée en ligne et ne peut pas être imprimée ou copiée.© Copyright : Ce récit comme tous les autres sont protégés par le Code de Propriété Intellectuelle. Un nombre important d’auteurs nous ont donné l’exclusivité totale de leurs textes.

Domination gay : pourquoi être un maître ?

Domination gay : pourquoi être un maitre ? Cette idée est le fantasme de nombreux hommes dominants, qui souhaitent asservir, diriger et formater une lope […]

Pourquoi cette fascination pour les mecs hétéros (curieux) chez les gays ?

C’est un fait, beaucoup de mecs gays fantasment sur les hétéros curieux ou non. Vous savez l’hétéro curieux, c’est celui qui est marié ou qui […]

Plötzlich Prinzgemahl

Das Buch „Plötzlich Prinzgemahl“ wurde von Regina Mars verfasst und erschien 2016.

Die Autorin entführt uns in eine Welt mit Pegasusse, ähm Pegasi und noch vielen interessanten  magischen Geschöpfen. Die Charaktere sind alle detailliert und greifbar beschrieben. So kann man die Arroganz oder auch das bauernhafte Verhalten wirklich gut miterleben und auch das weitere Geschehen gut verfolgen.

Die Wortwahl und der Sprachstil sind für die Geschichte perfekt gewählt und es macht Spaß sich mit Witz und Humor durch das Palastleben zu leben. Man kann mit den Charakteren lachen, weinen, so manche Überraschung erleben und auch viel Spannung und Action live miterleben. 

Jeder, der gerne Fantasy und auch Gay Romance liest, für den kann es die ideale Kombination darstellen.

Feenprinz – Band 1: Zwei Welten – Gay Fantasy (Feenprinz-Reihe)

So interessant sich die Story auch angehört haben mag, hat mich bisher tatsächlich die Gestaltung der Cover abgeschreckt. Von den halbnackten Kerlchen und den bunten Hintergrundgestaltung fühlte ich mich nicht wirklich angesprochen. Im Rahmen einer Gratis-Aktion habe ich dann doch zugeschlagen und Band 1 innerhalb von zwei oder drei Tagen durchgelesen. Das lag zum einen daran, dass „Zwei Welten“ nicht sehr umfangreich geraten ist und der Schreibstil von Ray van Black durchausaus flüssig ist. Gerade in der ersten Hälfte, die den heimlich verliebten Lou (bzw. „Ratte“) und seine Punker-Freunde vorstellt hat mir ebenso gut gefallen wie die schwierige Beziehung, die dieser zu seiner Mutter pflegt. Auch die Überfahrt und ihre Ankunft in Irland konnten von der lockeren Ich-Erzählung aus Lous Sicht profitieren. Als die Geschichte dann aber ins Phantastische abdriftete, war für mich die Luft etwas raus. Der Wandel wird zu plötzlich vollzogen und ich hatte nicht das Gefühl, dass Lou mit den Umständen, in welchen er auf einmal gefangen war, wirklich hadert. Er findet das Aussehen der Feen ein wenig seltsam, die sprechenden Käfer, die in Übergröße vor ihm stehen, nimmt er hingegen wie selbstverständlich zur Kenntnis. Auch der gesamte Umfeld, das ihn umgibt, beschreibt der Autor zwar, doch ich hatte nicht das Gefühl, dass das auf Lou irgendwie wirklich unheimlich oder gar bedrohlich wirkt. Da hätte ich mir mehr Angst bzw. Atmosphäre und weniger locker-rotzige Sprüche von ihm gewünscht.

Insgesamt eine Geschichte mit Potenzial, welches jedoch dadurch etwas verpufft, dass die Handlung gerade in der zweiten Hälfte recht gezwungen ins Fantasy-Genre abdriftet und der Hauptfigur eine wirkliche Auseinandersetzung mit seiner Situation verwehrt. Hier hätte sich Ray van Black etwas mehr Zeit nehmen und die Existenz der Elfen nach und nach mit ein wenig mehr Geduld offenbaren können. Dem zweiten Band werde ich dennoch eine Chance geben.

Die eisigen Winde von Mal’rec: Buch 1: gay romance fantasy

*Er war nicht normal. Schon immer war er zu blass gewesen, zu bleich und mit diesen gruseligen Augen war er für andere eine Missgeburt. Wie konnte dieser fremde Mörder ihn beeindruckend finden? Wie?*

Bilveh war schon immer anders, als alle um ihn herum. Monster wurde er genannt und doch von vielen Männern im Freudenhaus in dem er aufgewachsen ist begehrlich angesehen. Erst als er verheiratet wurde, wurde alles anders. Zwar hat er seinen Ehemann noch nie gesehen aber schon allein die Tatsache, dass da jemand ist, der für ihn sorgt ist für Bilveh genug. Auch wenn er jeden Tag darauf wartet, dass sein Mann ihn endlich holen kommt. Als ein fremder Krieger auftaucht und ihn zu seinem Ehemann bringen will, ist Bilveh hin- und hergerissen vor freudiger Erwartung und den neuen Gefühlen, die der Krieger in ihm auslöst. 

Bilveh ist wirklich naiv und unerfahren. Auch wenn man auf Grund seiner Erfahrungen des Ausgegrenztseins verstehen kann, dass er sich in die Illusion eines herrlichen Ehemanns verliebt hat, gibt ihm das eine sehr kindliche Ausstrahlung. Der Krieger Semroth hingegen steht für die düsteren Seiten des Lebens und könnte gar nicht unterschiedlicher als Bilveh sein. Zwar zeigt er auch freundlichere Seiten an sich aber sein Kriegergemüt kann er doch nicht ablegen. Was es wirklich mit ihm auf sich hat – ob er vielleicht Bilvehs Ehemann ist oder ihn doch zu einem solchen bringen will, der aber so ganz anders ist, als in dessen Vorstellung – wird ab der Hälfte der Geschichte klar. Dort bekommt man Semroths Sicht auf das Geschehen präsentiert und lernt ihn besser kennen. Während ich zu Beginn noch Bilvehs Naivität belächelt habe musste ich ihm zugestehen, dass er wenigsten weiß, was er will wohingegen Semroth sehr zerrissen wirkt und immer wieder die falschen Entscheidungen trifft. 

Die Idee zur Geschichte hat mir gut gefallen und auch die Handlung hat mir großteils zugesagt. Dem Lesevergnügen sehr abträglich war aber die Tatsache, dass sehr viele Fehler vorkommen. Immer wieder werden unpassende Formulierungen verwendet und Sätze wiederholt, was sehr hölzern wirkt. Auch widersprachen sich manche Bemerkungen und Beschreibungen. 

Fazit: Idee und Handlung fand ich großteils gut, allerdings müsste die Geschichte sprachlich noch einmal überarbeitet werden. 

Blind

Xenen lebt unbescholten und unwissend auf seinem Planeten, bis dieser angegriffen wird. Xenen will unbedingt verhindern das diese Fremden ihren Planeten oder die Bevölkerung zerstören und versucht mit seiner Gabe Sprachen schnell zu lernen, das schlimmste zu verhindern. Trotz seiner Bemühungen und dem Kokurenzkapf zwischen Jonas Brand dem Käptain des Schiffs und Zeyn, sowas wie ein Co-Käptain. Gerät Xenen zwischen die Fronten. Xenen verliebt sich prompt und er ist nicht der einzige. Plötzlich steht alles Kopf und sie stehen mitten im Gefecht mit anderen Spezies. 

Hier trifft Sifi auf Gayromance mit Militärtouch. Praktisch alles von Schwul, Pansexuell sowie genderqueer ist vertreten. Es war unglaublich spannend, den Charaktern Xenen, Jonas und Zeyn ihn ihrer Sichtweise zu folgen, es war lustig, nervenaufreibend, und manchmal nervig. Der Cliffhanger war so gut eingebaut das ich direkt Band 2 holen musste und auch das Buch verschlang. Absolute Leseempfehlung.

Télécharger le Guide (Interdit) du Sexe Gay

Le livre indispensable pour tout savoir et connaître sur le sexe gay ! Que vous soyez débutant, pratiquant régulier ou expert, améliorez-vous et devenez un homme qui sait donner et prendre plus de plaisir que les autres !

Télécharger le Guide (Interdit) de la Rencontre Gay

Envie de faire une rencontre mais vous ne savez pas comment faire ? Vous êtes timide ou pas assez sur de vous ? Retrouvez votre confiance, apprenez comment draguer et aborder les hommes grâce au Guide (Interdit) de la Rencontre Gay